12 septembre 2011

Faim de nous

C’est sous le velours de la nuit,
  Que ta bouche s’est enfuie sans bruit.

   Respire mon corps dénudé,
     Aspire le nectar que tu as semé.

  Envolons les principes de chasteté,
    Visitons les couloirs de la satiété.

    Faim de nous.

© Dentelle

11:07 Écrit par Dentelle dans Poèmes érotiques

Les commentaires sont fermés.