26 septembre 2011

Premier rendez-vous

premier rendez-vous.jpg

Ce premier rendez-vous revêt souvent de nombreuses interrogations et de pérégrinations. En voici une liste non exhaustive. 

14h30 : choix des sous-vêtements. C’est souvent le jour où l’on étrenne un nouvel ensemble tout en dentelle, de la couleur la plus seyante à notre grain de peau. 

Faute de trouver dans la commode le joli assemblage de tissu léger que nous souhaitons baptiser, nous filons à la boutique de lingerie la plus branchée.
Évidemment nous n’avons pas à la maison, le joli soutien-gorge pigeonnant, le slip échancré à souhait, puisque jusqu’à ce soir nous n’avions pas réellement besoin de celui-ci ; en plus, vu le prix au cm2 de l’étoffe, nous réfléchissons à deux fois avant l’achat. 

Choix, hésitations, palpation du tissu, beauté visuelle, tout y passe.
C’est là que nous jetons notre dévolu sur un ensemble blanc (passe-partout et magnifique sur toutes les peaux) sexy sans être vulgaire.
Bien sûr notre taille fait défaut.
Il faut se recentrer sur un autre choix. 
Une guêpière lacée dans le dos nous fait de l’œil, jamais nous n’oserions porter cela. Pourtant nous ne pouvons nous empêcher de la passer.  Impossible
ce lassé dans le dos !
Appel à l’aide à la vendeuse.

" Un peu à l’étroit…. Et non nous n’avons pas de taille supérieure ou inférieure. "

Ok, on s’adapte, on s’adapte.
La vendeuse nous présente une panoplie de strings,  de soutiens-gorge dûment rembourrés.Comme si nous en avions besoin !
Bref, on fait l’impasse, on se rhabille en vitesse et on change de crèmerie.

Une grande surface nous montre ses charmes, il y a de tout et à tous prix.
Chouette, le bonheur est là.
Nous craquons pour cet ensemble crème super classe qui met la poitrine en valeur et qui chasse à grands coups de dentelle les petits plis de notre jolie peau. 
Ouf le plus dur est passé. 

16h30 : Au bout de deux heures de shopping, nous voici prêtes pour le rendez-vous chez l’esthéticienne.
Elle nous connaît bien et sait parfaitement l’épilation que l’on demande d’habitude.
" Non, j’aimerais bien changer un peu cette fois. "
Nous n’allons pas lui expliquer que c’est le jour d’un premier rendez-vous et qu’on ne sait jamais…. Comme disaient nos grands-mères.
Bref, épilation plus prononcée du pubis.
 " Laissez-moi juste un fin trait de pilosité.  C’est joli aussi n’est-ce pas à l’approche du printemps ? " Nous sommes mi-février. 
Elle ne doit pas être dupe mais n’en dit mot.

Quelques trente minutes plus tard, et un peu de douleur en plus, nous voici joliment épilée : aisselles, pubis, jambes, une vraie peau de bébé.
Retour à la maison. 

18h30 : un bon bain,  de la mousse, un bon shampoing, un masque relaxant, une ampoule " œil vif ", un vernis à ongle,  etc.  etc.
Un brushing (zut j’aurais peut-être dû aller chez le coiffeur  ou refaire ma couleur, ou …. Ou…..) Pff quelle tête j’ai ! 

Ce que nous oublions, c’est que notre hôte a déjà vu notre tête une bonne dizaine de fois avant l’invitation fatidique. 

20h00 c’est l’heure de l’essayage des vêtements.  Là pas de souci, nous savons absolument ce que nous allons mettre. 
Normal, cette petite robe noire classique est toujours là, en attente. 
Elle nous va toujours ?  Oui, peut-être nous irait-elle mieux avec deux kilos de moins mais bon c’est un peu court pour les perdre.

Un peu de parfum, une paire de bas, une paire de chaussures à talons (pourvu qu’on ne marche pas pendant des heures après le repas). 
Nous voici prête avec un bon quart d’heure d’avance.  Oui mais il ne faut pas qu’il le sache, donc on s’entête à se recoiffer, se remaquiller, se …  soit ! 
L’heure du rendez-vous est dépassée d’une dizaine de minutes.
C’est parfait !
Juste le bon moment pour l’apparition de cendrillon. 

Interrogations au bout de vingt minutes.
Et s’il nous posait un lapin ??? 
Regard noir sur le portable. 
Tiens un sms nous a échappé. 

" Je suis obligé d’annuler pour ce soir, désolé, je t’expliquerai.
Bisou – bonne soirée ".

Nous regardons l’heure du transmis : 17h00 Zut et re-zut !   

Voilà, tout ça pour rien. 

Mais si ! le fait de s’être préparée, de s’être chouchoutée, d’être parfaite devrait nous combler. 

C’est d’abord pour nous-même qu’il faut être Cendrillon…. Et au diable les premiers rendez-vous un peu trop préparés…. Rires.

 © Dentelle

 

15:40 Écrit par Dentelle dans Ecriture

Les commentaires sont fermés.