28 septembre 2011

Chemin velouté

cheminvelouté.jpg

Des grains de sable s’échappèrent de sa main,
coulèrent en rivière au départ de ses doigts pour s’étoiler sur sa peau nue.
De l’épaule il établit un chemin jusqu’au creux des reins.
Les millions de petites pierres s’éparpillèrent sur son velours corporel.
Il souffla pour les faire disparaître tel un magicien.
Certaines résistèrent au frisson mais cédèrent sous le ballet de sa paume.
Il embrasa ensuite des lèvres le chemin pré-tracé, coulant de la nuque jusqu’au bas du dos.
Un léger pincement des dents lui déroba un petit cri de volupté
Ils aimaient emprunter le même chemin….

© Dentelle

17:16 Écrit par Dentelle dans Ecriture

Les commentaires sont fermés.