29 septembre 2011

Présent amer

présentamer.jpg

Les mots s’enfilaient les uns après les autres,

Comme des perles d’eau sur un collier d’écume.

Je regardais une fois de plus la lettre que j’écrivais,

Désolée par le ton bleuâtre de l’encre.

Chaque syllabe m’arrachait une vague de larmes,

Salées par les regrets houleux,

Ceux de ne pas avoir su vivre les moments du présent.

 

© Dentelle

16:00 Écrit par Dentelle dans Humeur

Les commentaires sont fermés.