11 octobre 2011

à marée haute (2e partie)

Robin émergeait doucement, encore bercé par la chaleur qui s’était répandue dans tout son corps.
Ses souvenirs étaient assez vagues, comme les choses sont emprisonnées par la brume un matin d’automne pluvieux.
Il cligna des yeux, une fois, puis deux et finit par les ouvrir complètement.
Un douloureux élancement lui tirailla le cerveau.
Coton.
Ce mot lui revenait sans cesse à l’esprit et à la bouche. 

Il tenta de se relever,
Mais ses membres étaient entravés.
Il jeta un coup d’œil dans la pièce,
Mais il ne pouvait deviner que l’ombre des meubles ensevelie sous la nuit. 

Il essaya de réfléchir, et pourtant il ne pouvait empêcher son esprit de vagabonder sans but précis.
Des images flottaient dans sa tête et tentaient de refaire surface dans la conscience du réel. 

Le message de Marion,
Une jeune dame inconnue,
Du thé.

 

 

 

C’était tout ce dont il se rappelait pour l’instant.
Une peur l’envahit.

Que faisait-il ici et pourquoi ?

À suivre. 

©Dentelle

13:11 Écrit par Dentelle dans Ecriture

Les commentaires sont fermés.